Conseils pour vaincre le negatif inutile et profiter de sa vraie vie

Salut tout le monde !

Aujourd’hui sur le blog on va parler psycho, et plus précisément de quelque chose de très important pour moi : le négatif, vraiment « présent partout » aujourd’hui, tout du moins si on décide de le voir. À mon sens, on l’efface rapidement grâce à plusieurs mises en application. Je les ai apprises grâce à plusieurs articles de développement perso’ permettant d’ouvrir les yeux. On papote de plus en plus sur tous mes réseaux, et de fait je ressens de plus en plus le besoin de partager d’avantage et librement avec vous, ici. Bon, on a tous et toutes des pensées négatives au quotidien, on est d’accord ? Le truc, c’est que très souvent elles sont loins d’être justifiées. On est toujours d’accord ? Il s’agit donc de revenir à une réalité qui fait du bien, de se soulager de pensées toxiques en comprenant pourquoi elles ne sont pas utiles. Pour moi, il est en effet important de distinguer l’état d’esprit négatif inutile et l’état d’esprit négatif utile (à travailler jusqu’à l’état d’esprit positif). Se délaisser de l’un pour privilégier l’autre permet de vivre pleinement sa vie. Et finalement, pour y parvenir, il n’y a qu’à se souvenir de l’essentiel  ! Qui se décline en 3 points selon moi :

Bases.png

J’appelle le premier point « réaliser certaines bases » qui conduiront au positif.. Il paraît qu’on a tous tendance à se concentrer sur le négatif, c’est humain et parfois il y a même de quoi, c’est justifié ! Et il est important de faire la distinction, comme on le verra plus bas. Mais, pensez-vous vraiment que toutes nos pensées négatives ont des raisons d’exister ? Je ne crois pas..  Le problème, c’est qu’on a tendance à ignorer ce constat de façon perverse, et cette spirale toxique risque de vous déconnecter de votre réalité même et d’alimenter une angoisse qui n’a pas lieu d’être. Quand on assimile ça .. on se sent libre. « Mais est-ce vraiment important ? » « Est ce que cette pensée négative que j’ai, intervient dans ma journée si de moi-même, je n’y cogite pas ? » « Si non, alors finalement, ce problème fait-il réellement partie de ma vraie vie ? » « Quel problème plus important dans mon quotidien pourrait m’arriver, et justifier un réel état d’esprit négatif utile ? » « Mais, et le positif de ma vie, au milieu de toutes ces pensées polluantes? » Ce qui m’amène au deuxième conseil.

CONSIENCE.png

Lorsque l’on est enfermé dans un contexte négatif, on a tendance à se créer une fausse ambiance autour de cette situation qui est complètement disproportionné puisqu’on se concentre inutilement dessus. Peu importe ce qu’elle est, un projet qui n’aboutit pas et son sentiment d’humiliation, un complexe, un comportement ou une nouvelle révoltant(e), un échec, des mauvaises intentions, n’importe, vos problèmes à vous? Mauvaise nouvelle, je crois que ces situations arriveront tout au long de notre vie. La bonne, c’est que vous avez en vous la force de rebondir. Vous connaissez votre force et ce que vous valez, les gens qui vous aiment le savent aussi et c’est le plus important, pas besoin de plus pour avancer dans la vie et décrocher ses objectifs. Finalement, il est TRES important de savoir revenir à la réalité qu’est votre quotidien, j’insiste là dessus.  Se rendre compte de quoi et de qui il est réellement composé et donc de ce qui a de l’importance pour le reste des journées à venir, ce pourquoi il faut se battre et ce dont il faut se délaisser. Le contexte négatif précédent doit être réfléchi, soit pour être soulagé, soit pour être travaillé. Prenez conscience de votre propre réalité et j’ai envie de dire, réservez vos pensées négatives pour des projets qui font pleinement partie de vous-même et qui demandent de la détermination pour réussir plutôt que de la perte de temps avec le négatif inutile. Un exemple ; ce complexe, vous voulez le vaincre ? Cet échec, vous voulez le tenter à nouveau et le réussir ? Concentrez-vous sur eux et travaillez les en développant le positif productif « je vais y arriver », ils font partie de votre quotidien, ils sont vous. Une remarque toxique au sujet du complexe/de l’échec ? Pensée négative inutile. Ce que pense cette personne de vous n’est pas votre vie et ne doit pas la changer. La votre, celle que vous devez vivre, comporte les gens avec qui vous passez du temps réel, la remarque est finalement entièrement fictive, vous comprenez ? La vraie vie, elle continue pendant que vous êtes dans vos pensées négatives qui n’avanceront en rien vos vrais projets, qui à la place, attendent juste à côté de vous. Ce qui m’amène au point suivant !

PERSONNE.png

S’entourer des bonnes personnes, ça change une vie. Il faut apprendre à s’éloigner des personnes qui ne permettent pas d’avancer, on a tendance à dire qu’ils sont pas reconnaissables mais on sait finalement très bien qui ils sont.. et se rapprocher des personnes qui seront là pour vous motiver de façon saine et qui vous soutiendront sincèrement. Sachez sur qui compter et vers qui vous tourner pour recevoir des conseils vrais et objectifs et honnêtes, il n’y a pas de meilleurs moyens que celui-ci pour apprendre à virer le négatif de sa vie, et surtout à comprendre pourquoi. Une situation ressassante est de suite plus réaliste lorsqu’elle est soutenue par des conseils vrais qui permettent de garder les pieds sur terre et d’avancer. Il faut garder le vrai, et réserver son énergie uniquement à celui-ci.

J’en ai fini pour mes conseils, qui m’auront permis ces dernières années jusqu’à aujourd’hui de me concentrer sur la réalité de ma vie : ce qui en fait VRAIMENT partie, et ce qui n’en fait pas partie. Grâce à ça, on se détache très vite du négatif inutile et on construit un chemin plus serein et surtout bien plus fort. Foncez dans vos projets, vivez les à fonds et menez les là ou vous le voulez. Ce sont des conseils qui marchent réellement lorsqu’on y réfléchit sérieusement, qu’on réalise et qui permettent de foncer d’avantage, on a pas le temps de se prendre la tête, surtout lorsqu’il y a tant de choses à côté qui nous attendent et qui mérite pleinement notre énergie. J’espère qu’on pourra partager à ce sujet, quels sont vos conseils à vous, qui vous permettent de vaincre le negatif ? En attendant je vous dis à très vite,

Et vous embrasse,

signaturelpg

 

8 thoughts on “Conseils pour vaincre le negatif inutile et profiter de sa vraie vie

  1. Je trouve l’article vraiment bien, et très bien construit. Il est vraiment très intéressant, je suis une personne qui vois le négatif partout et j’ai adoré te lire !
    (Ps: je suis allez directement sur ton blog, car dans mon lecteur abonnement je n’ai pas trouvé l’article)
    Bisous

    J'aime

  2. Coucou ma belle,
    Très sympa cet article. J’aime ta façon de penser et de nous le transmettre par 3 points, lesquels permettent de structurer ton propos. Côté avis, je suis d’accord avec toi et j’ai tendance à toujours voir le pire de chaque situation. Je m’efforce de positiver un maximum mais il y a des jours où c’est tout bonnement impossible :). Le naturel revient vite au galop.
    Mais je vais garder en tête les 3 éléments fondamentaux développés par ici. Je t’en dirai des nouvelles.
    Des bisous chaud de la Réunion

    J'aime

  3. Moi perso j’ai vécu un stress aigüe à cause du boulot pendant de très longs mois et après cela je me suis concentrée sur la méditation de pleine conscience qui pour moi est le top et l’hypnose aussi encore trop peu utilisée alors que ça fonctionne

    J'aime

  4. Déjà merci pour cet article construit et intéressant. Il est accessible et clair, c’est ce qu’il fallait. 🙂
    Je pense qu’aujourd’hui, ce qui m’aide à être positive c’est en effet de ne plus m’attarder sur les personnes qui ne m’apportent rien, méchantes, intéressantes entre d’autres choses.
    Mais aussi le fait de voir chaque jour les petites choses que je fais, les choses que je mets en place seule pour avancer dans ma vie. J’ai besoin de voir que je ne suis pas juste « rien » en fait, que j’ai un but, un minimum de sens, etc.
    Et enfin me rendre compte que mes proches ne sont pas invincibles, que la vie tout court n’est pas illimitée… Ca m’a appris cette année à relativiser un minimum, ce qu’avant je ne faisais JAMAIS. Et aujourd’hui je sais bien qu’il y a toujours pire! Pire que de rater mon permis, pire que d’avoir une note pourrie, pire que d’avoir un coup de déprime qui m’empêche de bouger, pire que d’être démotivée… Y’a pire que tout ça. Alors je positive, enfin j’essaie!

    Merci pour ce partage un peu plus perso en tous cas 🙂

    @Cam

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s