Je fais une pause dans mes études : bon ou mauvais choix ? 

C’est bientôt la rentrée ! Enfin non, pas pour moi… L’idée de croiser des étudiants pendant que je partirais au boulot me fait étrange à l’avance. Il y a quelques mois (déjà ?) j’annoncais, complètement perdue, que je souhaitais peut-être faire une pause dans mes études dans l’objectif de recueillir témoignages et conseils pour m’éclairer.

Pour les nouveaux arrivants, j’ai terminé une licence en communication et j’allais démarrer un master en marketing digital. Vous aviez été très nombreux à m’envoyer des petits mots un peu partout, à me donner votre avis, à me partager vos expériences… Merci, déjà, d’avoir partagé ça avec moi. Vous m’avez sincèrement aidé dans ma prise de décision, qui a finalement été de suivre mon instinct et de faire une pause. L’instinct, c’est ce qui m’a animé tout au long de ces derniers mois, je crois qu’il ne m’avait encore jamais parlé si fort : je ne savais pas du tout où j’allais mais j’y allais. C’était soudain, en 2 mois je décidais de changer la perspective d’un avenir que je traçais depuis le lycée, puisque j’avais tout d’un coup envie d’autre chose que les bancs de l’école.

Une action minime pour certains, énorme pour moi qui ai jusqu’ici toujours suivi des codes, pour tout. Et surtout, je n’avais encore à ce moment la aucunes opportunités qui assurent mon occupation pendant l’année ! Bref, à la fin de ma licence en Mai, j’ai démarré mon stage en start-up où j’ai beaucoup écouté, observé, appris des gens… Finalement c’est comme-ci ma place était ici. Je le sentais bien, c’était étrange mais je le sentais bien et je ne paniquais absolument pas à l’idée d’être déscolarisée, j’étais quasiment sûre que quelque chose m’attendait sans pouvoir dire où ni quoi et je crois même que j’ai du paraître trop confiante. La vie active m’a semblé évidente, j’étais rassurée de me sentir bien et c’est comme-ci cette situation pour moi avait toujours existé, j’ai complètement oublié qu’un jour j’avais été à la fac : j’ai parfaitement assumé mes responsabilités là-bas et mieux, j’aimais en avoir (à contrario de la fac). J’ai l’impression que c’est dans cette situation de vie active que je vais pouvoir librement construire ma vie au fil du temps et saisir mes chances de le faire comme j’en ai envie, selon ma vision des choses.

Bref, à la fin de mon stage, la start-up m’a proposé un CDD de 6 mois fin Juin en tant que community & content manager et je me suis engagée. J’ai réalisé la chance que j’avais de pouvoir m’enrichir exactement dans le domaine qui me faisait vibrer et depuis, j’ai une soif d’apprendre assez dingue, j’ai presque envie d’aller trop vite, j’ai de nouvelles idées à la fin de chaque journée et je suis animée par l’envie de les concrétiser une par une un de ces jours tout en me sentant trop petite encore : je sais que j’ai besoin de me laisser des années entières pour apprendre, mais je me sens tellement plus stimulée qu’à l’école que parfois je suis triste de me dire que ça prendra du temps (ça c’est parce que j’ai peut-être un grain).

IMG_7139.JPG

Maintenant que cette aventure est arrivée dans ma vie, je n’ai plus envie de planifier, ça a complètement changé mon tempérament à ce sujet et je n’ai plus qu’un mantra : suivre mon instinct. Je reste là-bas jusqu’en décembre et pour le moment je ne prévois absolument rien pour les mois qui suivront. Je ne peux pas dire que je ne reprendrai pas mon master (qui m’attends sagement, puisqu’au passage, mon concours est toujours valide pour 2018), je ne peux pas dire que je ne déciderai pas de continuer sans.

Dans cette histoire, je souhaite aussi laisser la place à l’échec et à la déception s’ils se présentent : si finalement par la suite je me plante dans mes choix, et bien je me planterais et ça fera mal, mais j’aurais quand même vécu des mois très enrichissants, c’est déjà le constat que je peux faire après 16 semaines en start-up que je ne peux pas regretter parce que j’aurais été heureuse d’y être à l’instant T. Une chose est sûre, je ferai maintenant partie de ces gens qui vous diront de ne pas suivre tout ce qui leur est dicté, d’écouter leur instinct si il leur parle très fort. C’est tellement vrai. D’oser vivre quelque chose de nouveau. J’avais vraiment envie de partager cette expérience parce que suite à mon premier article, j’ai remarqué que nous étions tellement nombreux à être torturé par ces envies de changement quant à l’école, tout en ayant tous la trouille. Forcément, mon expérience reste la mienne … Mais je ne peux que vous encouragez à vous lancer, je crois sincèrement que j’aurais été malheureuse si j’avais été à l’école à la rentrée bien que ce soit le choix le plus raisonnable pour beaucoup. Bon et de façon plus irrationnel, je crois aux coups du destin et à tous ces trucs qui se présenteront à nous si nous sommes fait pour, mais ça reste plus personnel. Si certains ont envie d’en parler, d’échanger la dessus, mes commentaires ou ma boîte mail sont tous les deux ouverts ! Le blog c’est aussi ça… Je vous embrasse,

signaturelpg

10 thoughts on “Je fais une pause dans mes études : bon ou mauvais choix ? 

  1. C’est chouette que la start up dans laquelle tu as fait ton stage t’ait proposé un CDD ! J’imagine que cela ne fait qu’appuyer ce que ton instinct t’indiquait… et tu as effectivement l’air de faire ce que tu aimes et je crois que c’est ÇA l’essentiel.

    J’ai arrêté la fac en mai, aussi, pour retourner… Au lycée ! J’avoue angoisser pas mal, et le fait que ce ne soit qu’une semaine par mois car en apprentissage m’apaise. Ça y est, dans une semaine, j’apprendrai pour de vrai mon vrai métier.

    Bises ma belle, ❤

    J'aime

  2. J’ai moi-aussi été déscolarisée pendant un an à la fac, c’était étrange. J’en ai profité pour m’ouvrir à d’autres choses, comme toi et tu en tireras que du positif ! Je trouve ça toujours intéressant de faire une pause dans ses études pour faire le point sur ce qu’on veut, ce qu’on aime. Parce qu’une fois lancée dans ce TGV des études, c’est difficile de prendre du recul ! EX: mon mec est chef de projet en web marketing après prépa et école de commerce et doute aujourd’hui de son orientation. Profite de ton année, ça va être bénéfique !! 🙂
    https://la-parenthese-psy.com/

    J'aime

  3. Etant moi-même étudiante je sais que c’est un choix assez important. Je pense qu’il vaut mieux suivre son instinct, quitte à tout perdre, plutôt que de suivre un chemin tout tracé mais qui ne nous convient pas forcément et en étant frustré(e) en se demandant « qu’aurait été ma vie si j’avais tout plaqué? » et donc au final en étant insatisfait(e)! Je suis intimement convaincue que dans la vie il faut suivre son instinct alors je te souhaite que du bonheur dans ce nouveau job et je suis sure que pleins d’opportunités s’ouvriront à toi! 🙂

    J'aime

  4. Les stages, il n’y a que ça de vrai, c’est vraiment valorisé sur le CV. Le tout étant de « remplir » le reste de l’année pour ne pas avoir de « blancs ». Quand on voit les taux de participation aux cours magistraux vs la productivité en stage, il devient clair que quelque chose cloche dans la pédagogie en France, dans les études longues en particulier.
    Attention au retour aux cours après l’autonomie acquise ; d’expérience personnelle après trois mois de stage recommencer au rythme ennuyeux des cours ça ne motive pas du tout !

    Petit moment orthographe : « Finalement c’est comme-ci ma place était ici » -> c’est même « comme si » ta place était là 🙂 (« comme-ci » c’est quand « ça va comme-ci comme-ça »).

    Persévérer dans ce qu’on aime, c’est la clef du bonheur !

    J'aime

  5. C’est un super article et je suis totalement en accord avec ton choix. Malheureusement les études longues sont souvent mises en avant mais au final les périodes de stages, expériences en entreprise c’est le meilleur et on peut très bien s’en sortir aussi avec moins d’années étudiantes 😉

    J'aime

  6. Très bel article, vraiment bien écrit. Et je suis réellement contente pour toi que tu t’épanouisses aujourd’hui, je marche énormément à l’instinct aussi ! Et puis comme tu dis, si ça ne marche pas tant pis tu auras été heureuse à l’instant T et ça t’aura permis de « grandir », d’apprendre de nouvelles choses etc. 🙂

    Ma situation est légèrement différente de la tienne, même si elle est similaire en quelque sorte, par rapport aux études… Je suis complètement paumée dans mon orientation. J’ai changé plusieurs fois de branche parce que ça ne me correspondait pas, je n’arrive pas à m’imaginer en train de faire tel ou tel métier… C’est tellement compliqué de prendre la bonne décision et de faire qqch qui nous plait… Je me suis lancée l’année dernière dans un BTS Métiers de l’Esthétique Cosmétique et Parfumerie parce que j’adore le makeup mais pour autant je ne veux pas devenir makeup artist… J’avais en tête à la suite de cela de devenir community manager pour une entreprise de cosmétiques mais finalement je ne pense pas que ça soit fait pour moi.. Enfin voilà la meuf complètement paumée quoi ahahah! Du coup je commence ma deuxième année de BTS là à la rentrée mais je ne sais pas absolument pas quoi faire après ça, quoi faire de ce diplôme… Du coup j’ai pris la décision de partir en tant que jeune fille au pair aux USA pendant 1 an (voire plus) et comme ça ça me permettra de réfléchir à ce que je veux faire ensuite… Pourquoi pas ouvrir mon propre shop de cosmétiques bio et naturels ? Je sais pas trop…

    Voilà j’avais besoin d’en parler moi aussi ^^ Désolée pour ce pavé ahah.

    Je te fais de gros bisous ♡

    J'aime

  7. Suivre son instinct, tenter, réussir ou bien tomber et finalement se dire que peu importe ce qui arrive, tu en sortiras enrichie. J’admire ta manière de penser et ton courage de sauter dans le vide sans vraiment savoir où tu vas atterrir. Il faut savoir prendre des risques 🙂

    Des bisous

    J'aime

  8. Quel plaisir de lire cet article. Tu as pris la bonne décision en suivant ton instinct. Et tu as su saisir l’opportunité que t’offrait la startup dans laquelle tu as effectué ton stage. Tu dis que tu es prête à affronter l’échec et la déception s’ils se présentent, et je trouve ça très bien, car tu gardes les pieds sur terre. Je me reconnais énormément dans ton article car j’ai aussi pris la décision d’arrêter les études, à la seule différence que cette décision est définitive pour moi, je ne reprendrai pas mes études par la suite.
    Merci pour ton article, je l’accueille comme un soutien ! Je te souhaite bonne continuation et profite de ce qu’il t’arrive !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s